Ferme éducative des Queudanes

Accueil des personnes fragiles dans le but d'établir une relation privilégiée grâce à une rencontre avec les animaux.

 

De la médiation par l’animal

“Le but est d’entrer en relation avec une personne âgée ou handicapée, par un moyen détourné (l’animal) qui joue le rôle de médiateur”, détaille Dominique Largillière, propriétaire avec sa femme, Martine, de la ferme des Queudanes.

Et il en va de même pour les personnes souffrant de handicap. “On va toujours chercher à créer une émotion, un bien-être ou de la confiance en soi”, reprend Dominique. “Cela peut passer par le fait d’apprendre à donner des ordres aux animaux, ou à coordonner ses mouvements afin de les nourrir”

Cela peut déjà permettre, à un enfant handicapé, de faire la même activité que sa soeur ou son frère n’ayant pas de handicap et ainsi de partager un moment ensemble. Par ailleurs, j’ai développé, dans ma ferme, depuis plusieurs années, les techniques de médiation animale. Cette activité s’inscrit dans ce cadre.

L’objectif est d’entrer en contact avec la personne grâce à l’animal, qui joue un rôle de médiateur. Cela peut améliorer l’estime de soi car la personne passe de soignée à soignante, mais aussi apporter du réconfort, voire même faire travailler la mémoire.”

 Les balades sont ouvertes à tous et coûtent 15 €. Elles durent entre une et deux heures, en fonction de la volonté des enfants. Pour 5 € de plus (pour toute la famille), il est possible de visiter la ferme éducative. Chèvres, brebis, cochons, poules, canards, lapins, cochons d’Inde… Celle-ci abrite de nombreuses espèces.

Renseignements et réservations auprès de Dominique LARGILLIERE au 06.81.43.94.10.

 

 

0 Partages